· 

Faire de la généalogie topographique

J'appelle généalogie topographique l'étude des liens de parenté entre individus occupant un même espace. Pour ma part, j'ai choisi d'exploiter les registres des mariages de la ville de Baillif du XIXème siècle disponibles via le site des Archives Nationales d'Outre-Mer.

L'idée m'est venue lorsque je me suis rendue compte que nombre de personnes que j'avais négligées en parcourant des registres se sont avérées finalement être des cousins. Je me suis décidée à aller dans cette voie lorsque j'ai vu que Geneanet lançait le projet "Tables des mariages du XIXème siècle". Je me suis dit : "Pourquoi se limiter à relever des noms d'autant que certains d'entre eux peuvent revenir plusieurs fois ? Pourquoi ne pas aller un pas plus loin et voir si toutes ces personnes n'ont pas pas des liens entre elles et lesquels ?".

Comment je m'y prend

Je choisis un registre et je transcris les actes qui y figurent dans un arbre en ligne (sur Geneanet en l’occurrence).
Au début les personnes rencontrées ne présentaient aucun lien entre elles. Puis, au fur et à mesure, un maillage s'est constitué notamment par le biais des témoins qui reviennent de manière récurrente.

Bien entendu, je source mes données afin que tout visiteur puisse vérifier mes travaux ou s'en inspirer.

Intérêts et contraintes de la généalogie topographique

Le principal intérêt de la généalogie topographie est l'exhaustivité. En effet, tous les actes d'un registre donné sont retranscrits dans l'arbre.

 

Le corollaire de l'exhaustivité est la longueur du temps passé à retranscrire les actes. Et le temps peut sembler d'autant plus long que les actes retranscrits ne concernent a priori pas uniquement nos ancêtres. C'est la raison pour laquelle je pense que ce type de généalogie peut intéresser principalement les généalogistes ayant identifié un "fief" de leurs ancêtres et qui souhaiteraient découvrir l'étendue des éventuels cousinages qui en proviennent.

 

Vous aurez compris que, dans le cas d'un arbre topographique, le résultat commence à devenir intéressant au bout de quelques années soit au bout de quelques registres.

Exemples de généalogies topographiques sur Geneanet

 

Quelques conseils

Si vous envisagez d'entamer une généalogie topographique, je vous conseille vivement de transcrire les actes de la manière la plus détaillée possible, avec les témoins, professions et lieux de résidences, etc.

 

Votre généalogie topographique vous réserve sûrement de belles surprises.

Écrire commentaire

Commentaires: 0